Des caribous au pays du couscous

Moulay Bousselham

   
           
Moulay Bousselham

           



Avant de partir en aout en Andalousie, nous avons voulu tester notre tente, et surtout profiter d'une fin de semaine au bord de mer. Pour cela nous avons choisi Moulay Bousselham que nous ne connaissions pas encore.

       
  


Situé à mi-chemin entre Tanger et Rabat,,
Moulay Bousselham est tourné, d'un côté vers l'Atlantique, et de l'autre vers la Lagune de Merdja Zerga.



  
Les pêcheurs font des tours de barques dans la lagune
  


Le nom de la ville est celui de son Saint, patron enterré entre la côte et la lagune, et sur la tombe duquel, des milliers de marocains viennent se recueillir chaque été.
Le village contient les marabouts de Sidi Abdeljalil Tayar, Sidi Abdeljalil Laglaoui, Sidi Abdellah, Sidi Ahmed Chahed, Lalla Mannana et Sidi Larbi Ayachi. Chaque saint se spécialise dans le diagnostic d'une maladie ou dans le dénouement d'un problème de société , expliquent les indigènes qui ne sont pas tous originaires du village.
         


Cette plage a été rendue populaire par un groupe  d'agriculteurs  venant de part et d'autres afin de développer la plaine du Gharb
. C'est une station balnéaire essentiellement fréquentée par les marocains et les MRE.

Population: 1500 l'hiver, 150.000 en période estivale.

Le site est également apprécié pour ses plages et la lagune, riche de milliers d'oiseaux, mais pour ca il faut venir en automne ou au printemps.
La Merja Zerga, située entre Meseta et le Rif, appartient au basin du  Gharb. Cette vaste lagune de quelque  7 000 ha, constituée pour moitié de vasières, est avec l'oued Massa au sud d'Agadir l'un des grands sites ornithologiques du Maroc. En hiver, elle abrite la plus grande concentration d'oiseaux migratoires du pays, accueillant des colonies de flamants roses, de hérons, de spatules, de foulques, d'oies cendrees. de canards siffleurs, de tadornes de Belon. On peut également y voir des milans noirs et le fort rare courlis à bec grêle. Attention, la baignade y dangereuse.


Y dormir

les hôtels ne sont pas nombreux. Il y a une maison d'hôtes très appréciée La Maison des Oiseaux que nous n'avons pas essayé.

D'après le Guide du routard, pour ne pas le nommer, il y a deux campings:

le Camping International proche de l'eau et aussi des moustiques et qui ne nous semblait pas très accueillant, ce qui ne veut pas dire qu'il ne l'est pas; et

le Camping Flamants Loisirs que nous avons choisi pour son allure un peu kitsch et ses eucalyptus, sans dédaigner le fait qu'il y a une piscine. L'Atlantique étant relativement dangereuse c'est un argument non négligeable.

    

  Et des canards .....
 
     


Y manger

 Le marché très bien achalandé (poisson, viande, légumes, pain.épicerie).

Il y a de nombreux restaurants en face de la mosquée mais les frites ont parfois le gout du poisson.
En fouinant un peu nous avons trouvé un super spot en descendant l'allée qui mène au Marché aux poissons. On passe devant la zaouia et on tombe sur un restau direct sur le bord de
la lagune. Poisson frais grillé et ambiance.


               


                            Andrea boude un peu le poisson   ...

         Pas Réjean!

  

Du pêcheur au consommateur

         










12/07/2008
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 84 autres membres