Des caribous au pays du couscous

Meknes - Visite Royale au Salon de l'Agriculture 2007

        SIAGRIM 2007


J'arrive de  Meknes qui organise pour la deuxième année consécutive le Salon International de l'Agriculture. ou j'ai accmpagné un groupe de femmes des coopératives de Chefchaouen et Tetouan. Je voulais aussi me rendre compte des produits proposés et de l'organisation du salon.

Meknès a été classée en décembre 1996 Patrimoine Universel de l'Humanité par la Commission Inter-Gouvernementale de de L'U.N.E.S.CO. Située à 140 km à l'est de Rabat, peuplée de 750 000 habitants elle est l'une des quatre villes impériales du Maroc. En approchant par la route, on aperçoit les contre-forts du Moyen-Atlas. C'est très beau au coucher du soleil, un peu moins de nuit avec de la pluie, et par dessus le marché les essuies-glace de la voiture de location qui fonctionnent comme un mal de ventre.

 

Mais j'arrive sans encombres et sans trop me perdre sur le site de la foire vers 20 heures le soir, la veille de l'inauguration. Comme c'est normal pour ce genre d'événement l'endroit bourdonne comme une vraie petite ruche. D'immenses tentes accueillent les macheneries agricoles, l'idustrie agralimentaire, les régions et les pays, tandis que les coopératives agricoles et artisanales sont regroupées à l'extérieur sous de petites tentes individuelles.

En attendant le groupe de femmes des coopératives du nord et la conseillère qui les accompagne, je découpe les étiquettes provisoires créées par un graphiste, que j'ai bricolé et que j'ai imprimé rapido sur l'imprimante du bureau. De la même façon, je suis allée chercher 100 bouteilles en catastrophe à Casa parce que le bateau d'Italie n,est pas arrivé. Tout est très long ici, il faut s'armer de patience : un mois pour un devis et tout autant pour des résultats d'analyses!

Le grand taxi et le petit camion toyota arrivent vers 23 heures!! J'ai eu le temps de découper les étiquettes et me sustanter d'un chawarma. Le temps de débarquer le stock, de laisser 2 ou 3 organisateurs s'ostiner sur l'aménagement et l'on décide d'aller se coucher à l'appartement loué pour la semaine. Demain il faut arriver de bonne heure car le roi inaugure la foire vers 10 heures.

Faute d'hôtel disponible je pars avec les femmes et la conseillère, et c'est tant mieux! De partager cette intimité nous permet de mieux nous apprivoiser. C'est mutuel. Au dela de la barrierre linguistique, je dois quand même leur apparaitre come une sorte d'ovni. Nous avons des parcours et des éducations tellement différentes. Mais une certaine familiarité commence à s'installer entre nous. Je partage également beaucoup avec l'une des conseillères. C'est une jeune femme de 28 ans, non mariée et voilée, qui vit encore chez ses parents et qui observe scrupuleusement sa religion. Nous avons ensemble de passionantes discussions sur le vie, la religion, les diférences de société de nos pays respectifs, et contrairement aux idées reçues, elle est très ouverte à la modernité.



Pour en revenir à la foire, il nous manquait un certain nombres de macarons pour rentrer et nous avons du faire quelques aller-etours pour aire rentrer tout le monde. a cause de la visite royale, ne pouvait pénéterr sur le site que les porteurs de badges. La sécurité était extrême, ce qui est normal. Les agents de sécurité très vigilents sont passés fairefermer les téléphones portables et les appareils-photos. Et on attend... on attend jusqu'à 14 heures!!! au loin on perçoit les tambours qui précédent le roi qui s'approchent et s'éloignent suscitant espoir et déception. mais enfin le cortège royal apparait et là c'est très impressionnant pour nous qui ne connaissons pas cette ferveur. Les youyou et les chants s'élèvent avec force et sncérité. Le roi passe et lorsqu'il s'arrête à un stand c'est uen sorte de bénédiction. Il stationne devant le stand des coopératives du nord. Une vieille femme qui fait du couscous se précipite vers lui pour lui baiser les mains et se retourne illuminée. ET ...et ..et,... surprise et suprême honneur, il prend notre bouteille d'huile d'olive dans ses maiins et demande : " Chaounia, qu'est-ce que c'est?"

Alors CHAOUNIA, c'est la marque qui a été choisi pour tous les produits de Chefchaouen. Cela veut tout simplement dire femme de Chefchaouen. Donc vous trouverez prochainement sur le marché local pour le moment CHAOUNIA ZIT-ZEITOUN (huille d'olive),  CHAOUNIA MLLACH(sel), ET CHAOUNIA LESSEL(miel).

 

Pour ce qui est du salon, c'est immense. Le stand du Cananda était franchement moche et se contentait de vanter les pois chiches canadiens. Pas la moindre trace de sirop d'érable. C'est pourtant un marché porteur avec ce que les marocains consomment comme miel et sucre! Les stands des entreprises francaises, bof! Un peu comme si elles se comportaient en marchés acquis. Les stands des régions étaient parfois très beaux comme celui de Marrakech ou celui de la région Tanger-Tetouan.

 

Les femmes dans leurs takchitas et coiffées du mendil typique de Chefchaouen. Elles n'ont plus envie de porter leur costume traditionnel avec un chapeau conique à pompons.

 

Le stand des coopératives du nord




SIAM 2008


Cette année les coopératives se sont retrouvées dans un salon d'exposition. Les produits sont joliment présentés. Ils sont bien emballés et marqués des étiquettes réglementaires.
















21/04/2007
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 80 autres membres