Des caribous au pays du couscous

La poste

La poste:

 La première fois (attention...ça va être long...)

La première fois que je suis allé à la poste, je me doutais bien que ça ne se passerait pas comme je le pensais mais quand même...

Ben voilà, je voulais simplement un timbre pour envoyer une lettre au Canada (Désolé mais si on dit au Québec, personne ne sait c'est où)

Je réussis donc à trouver le bureau le plus près.

J'y vais vers 10 hrs le matin en pensant qu'il n'y aurait pas grand monde....erreur.

C'est tout petit et plein à craquer.

Mais une chose m'étonne; il y a du monde au comptoir, mais la plupart des gens sont adossés au mur et discutent entre eux.

Je ne comprends pas très bien où commence la file, ni où elle finit, et je sais encore moins à qui m'adresser, donc j'attends et j'observe afin de comprendre le principe.

Évidemment je ne parle pas arabe donc j'ai bien du mal à suivre.

Je remarque cependant qu'il y a plein de papiers (chèques, mandats etc...) sur le comptoir et les gens semblent attendre sans impatience.

À quelques reprises, je sens un mouvement sur le comptoir et les gens semblent soudain changer de place...mystère.

Après environ 20 minutes, je finis par comprendre que les gens ne font pas la file... ce sont les papiers qui la font.

Il faut mettre sa carte ou son chèque(ou son identité) au bout du comptoir et se sont les gens les plus près qui s'occupent de les faire défiler, et la vie est belle !!!

2ème fois...

 

J'ai un envoi très important à faire donc je trouve le plus gros bureau de poste, au centre-ville.

Je veux envoyer mon courrier par poste prioritaire, le plus vite possible.

Je vais donc au comptoir d'information et fais la file pour me renseigner.

Après m'être fait passer devant à plusieurs reprises sans civilité je finis par jouer du coude et je demande:

-"Bonjour, je voudrais envoyer une lettre au Canada le plus vite possible"

-"Ahhhh le mieux, c'est Chronopost. Sortez et allez à gauche, la première porte"

Bon... je sors et vais au truc bidule et je refais la file (Encore faut-il trouver la bonne)

-"Bonjour, je voudrais envoyer une lettre au Canada le plus vite possible"

-"Ahhh ce sera 300 dirhams"

-« Quoi!! Plus de  50 dollars, quand même. C'est un peu trop. N'y a-t-il pas un autre moyen? » 

-"Alors monsieur, il faut aller à la poste et demander un courrier express recommandé"

-"Ben merci, ça aurait gentil de leur part de me le dire"

Alors je retourne à la poste et je reeeefais la file....

Après 5 minutes à jouer du coude je finis par pouvoir demander:

-"Bonjour, je voudrais envoyer un courrier express recommandé"

-"Ahhh ce n'est pas ici, il faut sortir et tourner à droite c'est la première porte"

Bordel, j'vais-tu m'en sortir...

Alors je sors, prend la première porte à droite et je re-re-re-fais la file.

-"Bonjour, je voudrais envoyer un courrier express recommandé"

-« Avez-vous rempli le formulaire ? »

-« Quel formulaire ? »

-« Celui qu'on vous donne à la poste »

Bordel, j'en arrive. La petite madame aurait pu me le dire……

Alors je sors, je re-re-fais la file, je re-re-re-sors et reviens re-re-refaire la file au fameux comptoir final (the final coutdown...sur un air connu)

Je sens que je vais craquer…..

Heureusement... devant moi il n'y a pas beaucoup de monde et il y a 2 caissiers pour servir, à environ 1 mêtre un de l'autre.

Yeah, ça va aller vite.

Je finis enfin par arriver au caissier et je reeeee-demande;

-"Bonjour, je voudrais envoyer un courrier express recommandé au Canada"

Eh bien croyez-le on non, il aurait fallu que je sois dans l'autre file juste à 1 mêtre à côté...au même comptoir.

Ahhhhhhhhhhh   mais j'ai fini par l'avoir.....

 

La 3ème fois... et il y en aura certainement d'autres

Ben cette fois là me semblait plus simple car pour une fois, c'est nous qui attendions un courrier.

C'était simplement des cadeaux de Noël qui venaient de France.

Il nous semblait étrange de ne pas avoir de nouvelles de cet envoi après environ 2 semaines de ladite date d'envoi.

Un bon jour, je reçois un mot par la poste disant que, vu que nous n'avions pas réclamé un envoi, il nous serait facturé 120 dirhams d'entreposage pour le récupérer !!!!!

Bon, on fait quoi avec ça ? Je n'ai jamais eu le premier avertissement !

Alors je me pointe à la poste et je fais la file  (Avis à tous, si vous n'aviez pas compris, ici c'est un job à temps plein…)

Mais…..Bon,  je commence à comprendre le principe et je me retrouve dans la bonne file.

À côté de moi il y a un français qui, lui aussi, attend un paquet, et qui semble drôlement bien sur de lui.

On finit par sympathiser et il me dit :

-« Voyez-vous monsieur, Je me fie tellement peu  pas à la poste marocaine que je vérifie constamment mes envois par l'internet.  Alors je sais exactement à quel moment mes envois sont arrivés. Je viens alors à la poste avec mon numéro de suivi et je peux le réclamer.»

WOW ! J'admire la technique.

Mais quand vient son tour….. il semble y avoir un problème.

Évidemment qu'ils ne trouvent pas son paquet.

En fait, il est là ...trop tôt.

S'en suit une engueulade (normale)

Le français est hors de lui et demande à qui il peut demander réclamation.

-« Ben monsieur, vous pouvez aller au chef des postiers et lui vous dira ce qu'il peut faire »

Le français part en furie vers ce qui semble le bureau des postiers.

Je le regarde partir.

 Je suis le suivant.

 Je n'ai pas de numéro de suivi, et je me demande s'il va falloir que je paie cette amende de 120 dirhams.(environ $15)

Mais je commence tranquillement à comprendre le principe marocain……..

Je me montre très poli et respectueux. (Le protocole de présentation est très important)

-« Salam aleikum Lalla (Bonjour madame) (En fait : que le Seigneur soit avec vous madame)

-« Aleikum salam»(Et avec vous)

« Labas alik » (Vous allez bien ?) Koulchi mezian (tout va bien ?)

-« Hamdullila » (Grâce à Dieu)

Et je continue en français :

-« Voyez-vous madame j'ai un problème. J'ai reçu un rappel pour venir chercher ce paquet que j'attends depuis 2 semaines alors que je n'ai jamais reçu le premier avertissement.

Et on veut me faire payer des frais de 120 dirhams que je ne mérite pas.

(Et prenant exemple sur mon voisin de file)

-« D'après moi je devrais faire une réclamation au chef des postiers. Mon paquet est-il bien arrivé ? »

-« Avez-vous votre carte de résident avec votre adresse? »

-« Bien sur madame » Et je la lui montre.

La madame part et va chercher mon paquet et le trouve en 10 secondes.

Étant donné que c'est un envoi international, ils se  doivent d'ouvrir le paquet et de  l'inspecter avant de me le donner.

Je demande :

-« Makin moushkin Lalla ? » (Pas de problème madame ?) »

-« Makin moushkin» (Pas de problème )

Alors je la regarde et lui demande ; »Mezian ? »(C'est bien ?)

En sous-entendant fortement l'allusion à l'amende pour l'entreposage.

-« Mezian»

Je comprend alors que je ne paierai pas cette amende, mais selon le code social ici je me dois d'insister.

-« Et où se trouve le bureau du chef des postiers ?  Je crois que c'est à lui que je devrais m'adresser car cela ne devrait plus arriver»

Et la dame me dit le plus gentiment du monde: » En sortant, vous tournez à gauche, c'est la deuxième rue encore à votre gauche »

Évidemment que je ne suis jamais allé……….

 

 



19/06/2008
3 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 82 autres membres