Des caribous au pays du couscous

Escapade Andalouse


Agrandir le plan

 Histoire de changer d'air - les vacances c'est fait pour ça - et de profiter de la proximité de l'Europe, nous avons fixé notre lieu de vacances en Andalousie. Une tente cheap achetée au supermarché  Marjane et une voiture louée à Algeciras et nous voila partis....


                     


Cela avait pourtant mal commencé... Ayant oublié de réserver nos places de train en première classe, (en aout les trains sont pris d'assaut. La première classe coute à peine plus chére que la seconde et les places sont numérotées) nous nous sommes retrouvés pressés comme des sardines dans le couloir surbooké du Train Casa- Tanger. Andrea s'est trouvée mal à Kenitra. Ce qui fait que nous avons du prendre un grand taxi jusqu'à Tanger, ou nous avons logé dans un petit hôtel prés du port un peu crapouilleux mais à l'accueil sympathique.


                              

Nous ne sommes pas encore rendus en Espagne car le lendemain matin, ce n'est pas fini, le bureau de la compagnie Acciona auprés de qui nous avions réservé nos billets de bateau n'était pas ouvert. Nous avons vu plusieurs bateaux nous passer sous le nez avant d'être obligé de racheter des billets sur une autre compagnie et d'arriver à 15 heures en Espagne, trop tard pour la location de voiture! Un petit tour de la ville en taxi pour trouver un hotel.... Complet, complet, complet... pour finir par trouver une sorte d'Auberge des gouverneurs à la sortie de la ville qui ne correspondait ni à notre budget, ni à nos attentes.

Et les tarifs du taxi ne sont pas les mêmes qu'au Maroc. Nous ne sommes plus habitués au pouvoir d'achat de l'euro et trouvons tout horriblement cher... sauf les chaussures en solde!


 

Enfin la chance commence à tourner et par ce beau dimanche matin nous empruntons la route côtière qui nous mène vers Cadiz. Beaucoup d'éoliennes défigurent le paysage.


         

 Sur la plage ce que nous avons trouvé drôle c'est de voir  les seins nus des femmes de tous ages et toutes sortes de physique. Nous avions oublié cette liberté du corps.

Après encore une fois fait le tour de nombreux camping vers conil de la frontera nous trouvons un espace à Canos de Mecas. Si vous êtes un jeune adulte adepte du party c'est la place pour vous, l'endroit idéal, plage, sexe, drug & techno. Pas pour nous. Dans le camping il y a des règlements dont aucun n'est respecté à commencer celui qui concerne la fumette, suivi de celui sur le bruit. Il aurait fallu faire la fête avec eux. On a souffert et on est partis de bonne heure le matin. J'ai par contre appris ou ré-appris que la bataille de Trafalgar s'est jouée en face de ce phare. Sans doute une des raisons pour laquelle on trouve autant d'anglais et si peu de francais!

                   

                                      Faro de Trafalgar

Costa Ballena, un complexe touristique préfabriqué avec des lacs artificiels. En longeant ces rues bien proprettes j'ai eu une vision de ce que serait les stations balnéaires du Plan Azur. C'est un genre de vacances qui n'est pas le mien et j'espère que ces constructions donneront autant d'emplois qu'elles veulent bien le promettre mais ca fait franchement artificiel.

Situé en bordure du complexe le camping est à peu près tranquille. C'est à dire que l'extinction des feux se fait à 23 heures. Ouf on va pouvoir dormir!

En regard de la pollution sonore qui règne en Espagne, en rentrant au Maroc, j'ai trouvé que c'était presque tranquille, c'est vous dire si les espagnols sont bruyants


Outre le plaisir de la cana à la pression,....

Rej a aussi découvert le Tinto de verano

Rouge estival coupé de limonade


  

Et un petit fino, à moins que ce soit une manzanilla

                  

                 On a aussi gouté de merveilleuse glaces

           


 On a mangé de la viande sauvage, du chorizo iberico fait à partir du porc pata negra, et bu des quantités de gazpacho...

 


    Repas au camping

et sur une terrasse dans les montagnes avec vue sur le Maroc

  

ou sur une placette sympathique et animé

 



 Mais on s'est aussi baignés dans l'océan Atlantique et dans des lieux idylliques

   

On s'est initié aux coutumes locales d'une grande utilité avec la chaleur qui règne... écrasante...

  

...Suivi le cortège du 15 aout et de la fête de Sainte Vierge au camping Aguadulce, genre de Noel du campeur ou les hommes prennent un malin plaisir à se déguiser.

  

                    





Ce que nous avons trouvé curieux au camping, (qui dans un sens vaut celui de saint jean baptiste de Rouville ou de Saint Madeleine) l'agencement. Derrière les toiles il y a une ou plusieurs tentes ou caravanes, un tapis de sol en faux gazon, parfois un canapé. Tout ce monde là a la télé mais ne regarde pas la même chaine. Une joyeuse cacophonie!

                 



Lassés des plages et de la foule nous avons pris la route de Grenade ou nous ne sommes jamais arrivés. Effrayés par la chaleur nous sommes restés à l'ombre des chataigniers. Les villages de Grazalema, Jimena de la frontera et Castellar de la frontera nous ont particulièrement plu.


   


                   


Adresses

Camping Aguadulce

Ctra. Rota-Chipiona Km 6,5 ( Junto a Costa Ballena Sur )
En bordure de plage. Extinction des feux à 23  heures. Supermercado bien achalandé.

Dans Costa Ballena centre commercial El Lago. supermarché, chacinas (charcuterie trad), bar à tapas. Ambiance un peu artificielle et familiale. Nous y avons bu un excellent Bardolino.



Grazalema
Hotel las Piedras  dans le village
32 euros la chambre pour 3
Un sympathique hôtel aux prix très abordables. Nous y sommes restés 3 jours et avons beaucoup apprécié. Accés à l'internet. Petit déjeuner trés copieux.





30/08/2008
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 82 autres membres