Des caribous au pays du couscous

Chefchaouen - Vacances a Oued Laou - Le Rif

    

 

La route pour se rendre de Chefchaouen est vertigineuse! Deux heures pour faire 40 kms....  L'asphalte est pratiquable même si la chaussée est assez étroite par moment. J'éviterai tout de même cette route par temps de pluie. Et,  il faut encore et toujours se méfier des grands taxis qui doublent n'importe ou et peuvent déboucher au moment ou on les attend le moins.

Mais cela vaut la peine car les paysages sont maghifiques, un montagne changeante à chaque détour de route, oscillant de l'ocre au rouge, veinée du rose des lauriers. 

 

 

    

Dans cette région les femmes conservent l'habit traditionnel du Rif : le mendil, sorte de piece de tissus  à rayures enroulé autour de la taille et la chechia, large chapeau à pompons.

 

Arrivée à La Planque

Après les montées et descentes de Chefchaouen,nous revoila avec 78 marches à monter pour atteindre notre Home sweet home! L'accueil est très sympathique par Said, sa femme et Mohamed à l'épicerie

 

 

                                   

 

                  

 

Affamés nous avons suivi la plage et les pancartes annoncant un restaurant. L'endroit, qui s'appelle le Picasso est hallucinant comme un retour dans le temps. Une vielle cassette de Kenny rogers passe en boucle et la cuisine se fait dans une grotte sans eau courante. Par contre je vous déconseille fortement d'y manger, l'addition est presqu'aussi salée que l'océan.

  

                                               Cherchez l'erreur!

                          

                                               L'as-tu vu?

 

La plage avec des petits cailloux à la place du sable manque de confort mais elle est peu fréquentée, et  lamer un peu fraiche esttellement agréable sans méduses. Je suis tout de même étonnée, je m'attendais à ce que la médditérrannée soit plus chaude que l'Atlantique. Le premier jour je me suis faite une petite frayeur avec les vagues dont j'avais mal évalué la force et la fréquence,mais le reste du séjour, la mer s'est révélée parfaite pour nager. Peu friande d'eau et de baignade, Canelle s'est laissée aller à nagerpour la première fois en 6 ans.  Evidement ce jour-là nous n'avions pas l'appareil photo.

Il va de soi que les plages marocaines ne sont pas le lieu idéal pour exhiber un bikini même si quelques femmes se risquent au maillot deux pièces. Sinon certaines se baignent toutes habillées. Les vêtements une fois mouilés c'est parfois plus suggestif qu'un maillot. Et le dernier chic venu des pays du golfe, à ce qu'on m'a dit,  c'est de porter la casquette américaine à grande palette sur le foulard!! Bof bof!

              

 

 

     

                  

                             Les adorables enfants de Said le responsable de La Planque

 

Un beau matin nous sommes partis en direction Al Hoceima jusqu'à Jebha en suivant le long de la côte. (Voir les photos dans album-photos) Ce sont des régions très pauvres oubliées de la manne touristique. La récolte et la battage des blés sont semi-manuels. Peu de restaurants et de boutiques sur la route. Par endroit, elle est effondrée et je ne la conseillerai pas en hiver pendant la saison des pluies.

    

 

Le chien était aussi du voyage

 

Nous avons bien apprécié Oued Laou pour la beauté de ses paysages, sa tranquilité, et la gentillesse de l'accueil à LaPlanque.,...même si on a eu du mal à trouver du poulet roti! (inside joke). Pour ceux qui ont envie de trouver une plage accessible et un endroit peinard pour se reposer. La plupart des estivants sont des marocains ou des MRE en famille. On trouve des sardines fraiches à la criée aux poissons.

             

annuaire


23/07/2007
3 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 83 autres membres