Des caribous au pays du couscous

Chefchaouen - Le Coin Djebli boutique solidaire un an appès

   Inauguré en grandes pompes le 12 juillet 2007, le coin Djebli, boutique solidaire des coopératives féminines de Chefchaouen  vient de fêter modestement son année d'existence. Comme  notre action d'appui doit tendre vers l'appropriation des concepts par les bénéficiaires de ce projet, la vitesse de croisière est plus longue à atteindre que pour une entreprise privée. Les reflexes commerciaux sont difficiles à prendre pour des femmes qui ne disposent généralement pas de fond de roulement. Ce qui limite leurs productions aux rentrées d'argent aléatoires. Cela ne permet donc pas de casser le cercle vivcieux de la pauvreté.

  

 

Le travail des femmes étant souvent considéré comme un à-coté que justifie les rares temps libres, elles ne voient pas jusqu'à présent la réelle nécessité de devoir produire régulièrement pour approvisionner suffisement le point de vente. Habituées à vendre leurs produits sporadiquement dans des foires doivent apprendre la régularité des approvisionnements afin de générer des revenus et gagner de la clientéle. 

Nous nous sommes parfois retrouvés avec de grands rayons vides ou peu garnis alors que la clientèle étrangère envahissait Chefchaouen. Difficile d'expliquer à des bobos gâtés habitués au marketing occidental du Commerce Equitable que la réalité sur le terrain est très différente. Que les coopératives manquent d'argent pour acheter des contenants ou des étiquettes, la récolte de miel est tardive, pas de couscous lorsqu'il pleut, etc... Il faut faire avec et tranquillement leur faire comprendre le manque à gagner. (les coopératives palestiniennes d'huile d'olive sont soutenus depuis 20 ans et commencent juste à commercialiser à l'international par le biais du CE)

Lorsque les rayons sont moins achalandés lors de votre visite soyez compréhensifs ...

Dans le même temps certaines coopératives ont développé de nouveaux produits. On peut maintenant trouver de délicieux couscous aux herbes (thym, romarin, marjolaine) et du gommage corporel au sel très efficace. D'autres coopératives voudraient vendre leurs produits dans la boutique mais les contacts sont longs, ardus, et le transport représente toujours un problème.


Malgré ces ajustements normaux le Coin Djebli commence à atteindre une certaine notoriété et les plupart des coopératives percoivent pour la premiere fois des revenus réguliers.

 

           




27/07/2008
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 82 autres membres