Des caribous au pays du couscous

Agadir Rien à dire

        

 

 

Agadir est une station balnéaire située sur une belle plage de sable fin. On y accéde par un long boulevard bordé d'immeubles et de villas, en construction ou non. Comme partout au Maroc, ça construit à tour de bras.

 

A Agadir, on  trouve en général ce que l'on vient y chercher: la plage et le soleil. Pour la premiére pas de problème, mais cette année il est plus difficile de trouver le second, à cause d'un hiver extrêmement pluvieux. Pas de chance pour les vacanciers excédés par la grisaille car cette ville s'ennorgueillit de plus de 300 jours de soleil!

On croise évidement une grande majorité de français, mais aussi quelques allemands et anglais. Retraités et jeunes couples un peu tristounets forment la clientèle des mois de février - mars.

 

             

 

 

 

En ce qui concerne l'hébergement, on trouve un peu de tout. En première ligne face à la mer  les hotels de luxe, ensuite viennent les moyennes games, les hotels clubs, puis les corrects - sans plus. Le service est un peu baclé et les serveurs affichent des mines longues comme des jours sans pain. Cela me rappelle les hotels en Espagne dans les années 70. A l'hôtel Sud Bahia, nous avons dormi à 3, ptit dej compris pour 450 dirhams (45 euros) dans une chambre avec salle de bain et tv -ou  il est rarissime de tomber sur une chaine francophone au Maroc-. S'il avait fait beau nous aurions pu profiter de la piscine.

     

 

Question restaus, mieux vaut se rabatre sur la pizza et oublier les insipides spécialités marocaines. Les prix sont inversement proportionnels. Et si l'envie vous prend d'essayer un chinois ou un tex mex prévoyez une addition très salée.

 

 

                  

 

Par contre il y a un trés beau souk, beaucoup moins folklorique que je m'y attendais. S'y mélangent bazaristes, bijoutiers, alimentation, vêtements. C'est un souk vivant ou les commercants ne sont pas achalants.

Entrée N° 5, vous trouverez une allée entiére consacrée à l'argan et au miel. Il y a de l'huile d'argan cosmétique et alimentaire. Pas de surprise, les prix sont affichés et la qualité proposée m'a, à première vue paru correcte. Pour le miel, vous pouvez être surpris des prix qu atteignent des montants considérables. Certaines variétés peuvent atteindre 30 à 50 euros le kilo! Les marocains n'hésitent pas à payer trés cher ce qu'ils considérent comme un médicament.Les femmes font sous vos yeux un délicieux Amlou: des amandes écrasées au moulin avec de l'huile d'argan. Miaammmmm.

 

                                

 

Agadir n'est pas notre genre de destination habituelle, mais elle se trouvait être l'arrêt idéal pour notre destination Tafraout, plus au sud.

 

Agadir a aussi un autre avantage. Celui de permettre le petit bonheur de boire une biére en terrasse face à la mer!

         

 



05/03/2009
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 82 autres membres