Des caribous au pays du couscous

Oualidia, un grand bol d'iode

Après avoir quitté El Jadida poussiéreuse, nous nous dirigeons vers Oualidia connue pour ses parcs à huitres. La région que nous traversons est un grand jardin maraicher. Les cultivateurs vendent leurs carottes, navets, chous-fleur et autres légumes frais sur le bord de la route.

Nous arrivons à Oualidia à une heure ou nos estomacs crient famine. Un charmant port de pêche.

"L'Initiale" un restaurant proche de la mer et des huitres au menu.... Hummm! Il fait enfin beau, presque chaud à l'abri du vent.

Séduits par l'endroit nous demandons le prix des chambres 350 dirhams (50 dollars). C'est très raisonable car elles sont belles et pour une fois tout fonctionne! Nous décidons de rester y passer la nuit d'autant plus que le menu propose du crabe. En fait de grosses araignées que les pêcheurs vont chercher dans des trous dans les rochers. Aux abords de la plage, c'est un constant va et vient de mobylettes de pêcheurs qui proposent araignées, oursins ou poissons. quelques uns ont installés des braseros sur la plage et vous les grillent devant vous.

 Les pêcjheurs vivent dans le bidonville qui borde la plage. A l'arrière s'étalent quelques hotels et des villas assez luxueuses. Le Maroc, c,est un pays de contrastes à tous les niveaux!

Pour sortir de la baie ils réalisent un vrai tour de force

 



11/04/2007
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 83 autres membres